Le Centre de la Batterie | Traitements antirouille – Reportage Télé-Québec
18342
post-template-default,single,single-post,postid-18342,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Traitements antirouille – Reportage Télé-Québec

Traitement antirouille

Traitements antirouille – Reportage Télé-Québec

Le climat québécois met à l’épreuve la carrosserie de nos véhicules et l’épandage de sel sur nos routes est le principal responsable de la corrosion.

Un traitement antirouille, bien appliqué sur tous les points sensibles de la carrosserie, permet d’ajouter 2 ou 3 ans à la durée de vie d’un véhicule. En conservant votre voiture en bon état plus longtemps, vous pourrez économiser en retardant l’achat d’un nouveau véhicule ou obtenir un meilleur prix lors de la vente! Mais comment choisir le bon traitement antirouille…

Il existe deux principaux types de produits antirouille sur le marché. L’un à base d’huile et l’autre à base de graisse. Dans un cas comme dans l’autre, les antirouilles sont efficaces à condition que le produit soit bien appliqué. Il est donc essentiel de choisir un professionnel compétent qui appliquera l’antirouille dans chaque recoin de la carrosserie et qui vous offrira une garantie. En passant, évitez les antirouilles offerts par les concessionnaires lors de l’achat du véhicule… Ils sont chers souvent mal appliqués selon une étude du CAA.

Sachez qu’il est préférable de faire le traitement antirouille avant la fin de l’été (ou avant l’arrivée du froid). A cause de la chaleur, le produit antirouille agit mieux sur le métal… Il est aussi très important de faire des retouches au fil des ans.

Antirouille à l’huile

Le produit est injecté sous pression et le travail peut se faire assez rapidement. La rapidité d’exécution n’est pas nécessairement un gage de qualité. Il faut calculer une heure pour traiter une voiture. Si on exécute le tout en moins de 15 min… vous pouvez vous demander si toutes les surfaces ont été couvertes!

Avantages:
– Se disperse bien dans tous les recoins de la carrosserie et atteint un maximum de pièces
– Produit efficace qui protège bien contre la rouille

Désavantages
– Peut avoir tendance à suinter pendant quelques jours après l’application et quand il fait très chaud
– Si certaines huiles coulent moins, c’est qu’elles peuvent contenir un additif (cire, produit épaississant, solvant, etc.)
Attention : Certains de ces additifs sont abrasifs pour les caoutchoucs et les plastiques contenus dans les garnitures de la voiture. Elles doivent être protégées avec du silicone.

Coût : Il faudra débourser en moyenne entre 100 $ et 150 $ chaque année pour protéger l’intérieur de votre carrosserie et le dessous de votre véhicule contre la rouille avec un antirouille à l’huile. Pour qu’un traitement à l’huile soit efficace, on recommande un suivi annuel.

Antirouille à base de Graisse

Avantages
– Suinte moins et plus résistant que l’huile… mais la graisse ne se disperse pas aussi bien dans les recoins de la carrosserie, d’où l’importance qu’elle soit bien appliquée
– On peut faire le traitement tous les trois ans…sauf pour le dessous de la voiture qu’il vaut mieux refaire chaque année

Désavantages
– Le traitement à la graisse est plus coûteux (mais dure plus longtemps)
– L’application du produit dure de 4 à 5 heures, comparativement à moins d’une heure pour l’huile.
– Des retouches sont recommandées tous les trois ans et coûtent environ 100 $.

Coût : Il faudra débourser en moyenne entre 400 $ et 700 $ pour un antirouille à la graisse.

Un bon traitement antirouille devrait couvrir les endroits suivants
• Intérieur des portes et bas de portes
• Ailes
• Le plancher à l’intérieur et le dessous de la voiture
• Châssis
• Coffre
• Capot

Note : Il est rare que le toit soit atteint par la rouille

Comment faire le bon choix

Type de traitement.
Huile ou graisse : les deux sont efficaces à condition d’être bien appliqués

Votre spécialiste de l’antirouille.
-Choisissez un atelier spécialisé qui offre des garanties.
-Assurez-vous que le produit n’est pas appliqué sur les caoutchoucs ou les plastiques
-Faites un suivi chaque année

Perçage de trous
-Pour injecter le produit, il arrive qu’on doive percer des trous à certains endroits dans la carrosserie, selon le véhicule.
-Plus il y a de trous, plus il y a de risque de développer de la rouille si ces trous sont mal scellés
-Si un spécialiste vous dit qu’il doit percer 20 trous… méfiez-vous!

À éviter
-Les antirouilles offerts par les concessionnaires lors de l’achat du véhicule… Ils sont chers souvent mal appliqués selon une étude du CAA

Conserver vos reçus
– Conservez votre garantie de traitement antirouille pendant la durée de vie de votre véhicule. Elle est essentielle en cas de problème. Vous pourrez la remettre au prochain propriétaire si vous vendez votre voiture…

Quelques conseils pour choisir le bon spécialiste :

1-Contactez l’APA et le CAA pour vérifier si des entreprises sont recommandées
2-Vérifiez s’il y a déjà eu des plaintes déposées à l’OPC à l’endroit de l’entreprise de votre choix
3-Éviter les antirouilles proposés par le concessionnaire à l’achat de votre véhicule
4-Faites affaire avec une entreprise établie qui ne fermera pas au bout d’une année (votre garantie ne vaudrait pas grand-chose!)

Le bouche à oreille et les recommandations positives peuvent aussi vous aider à choisir votre installateur d’antirouille.

Posez des questions au spécialiste de l’antirouille sur :

• Le produit utilisé
• La méthode d’application selon votre modèle de voiture
• Le nombre de trous qui seront percés
• Les endroits de la carrosserie qui seront traités
• La protection des garnitures
• Les suintements et les odeurs auxquelles on peut s’attendre (intensité et durée)
• Les garanties

Les recommandations de l’APA

Antirouille Barry. Ce petit atelier indépendant de Montréal utilise un traitement à la graisse. Aucun trou n’est percé. Différents types d’antirouille sont utilisés selon l’endroit ou il est appliqué dans la voiture.

Détaillants Krown. Si vous choisissez un traitement antirouille à l’huile, l’APA recommande les détaillants Krown.

Intervenants

Georges Iny, Association pour la protection des automobilistes (APA)

René Lapointe, professeur en carrosserie, École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal (EMEMM)

Source : Télé-Québec
Journaliste(s) à la recherche : Nathalie Lemieux